Salon des Allergies Alimentaires

Comme nous vous l’annoncions sur le blog et la page Facebook, notre équipe s’est rendue au Premier Salon des Allergies Alimentaires et des Produits Sans, qui se déroulait ce week-end au Corum de Montpellier, afin d’y faire le plein d’informations pour vous proposer de nouveaux ateliers culinaires.

Une journée riche en découvertes

Dès notre arrivée, nous avons assisté au discours d’ouverture de Mme Navarre, la Conseillère municipale chargée de la santé de Montpellier, qui nous a présenté les enjeux de ce premier salon français sur les Allergies alimentaires.

Nous avons ensuite pu découvrir la jeune Nadia Sammut, (fille de la chef étoilée Reine Sammut au commande de la Fenière à Lourmarin), elle-même coeliaque, fondatrice du mouvement With Love Allergen Free et formatrice professionnelle en hygiène/sécurité/cuisine sans gluten. Très investie dans la création de ce Salon, elle a co-animé toute la journée des ateliers culinaires, et nous avons également pu assister à sa conférence sur « la sociologie de la table dans les régimes d’évictions », ou comme elle aime à l’appeler « la tolérance de l’intolérance ». Son témoignage, plein d’espoir et de pensées positives, nous a permis de découvrir son travail de recherche sur les moyens alternatifs de « cuisiner pour tous », qui puise souvent dans la culture locale oubliée, comme son fameux couscous berbère à la semoule de cactus !

Pour notre premier rendez-vous gastronomique, nous avons eu la grande chance d’assister à la démonstration culinaire de Jacques Pourcel, chef étoilé qui, avec son frère jumeau Laurent, est à la tête du restaurant étoilé Le Jardin des Sens à Montpellier. Pendant plus d’une heure, il nous a livré ses recettes étonnantes de gaspachos de fruits et légumes frais. Nous avons été autant emballées par le goût et l’originalité des recettes que par la simplicité et la bienveillance avec laquelle ce grand chef nous a livré ses astuces. Nous vous préparerons d’ailleurs très prochainement un nouvel article où vous pourrez retrouver toutes les recettes glanées au cours du salon.

Après cet atelier, nous avons déambulé entre les stands où nous avons rencontré des professionnels des produits « sans », qui nous ont fait goûter de leurs produits (comme le chocolat ou la bière sans gluten), et nous avons aussi découvert des entreprises locales proposant des pâtisseries sans lactose/ sans gluten / ou encore vegan (sans aucun produit issu de l’animal). Parmi les nombreux produits de demain, qui commencent à arriver en magasin bio ou même parfois en grande distribution, nous avons pu goûter les viennoiseries gluten free de la marque Genius, les produits crus et vivants de la marque Gaia, ambassadrice de l’alimentation vitale sans cuisson, sans gluten, vegan et à base de graine germées, ou encore les étonnantes barres Gourmie’s, issues de la raw-food, et préparées à partir d’aliments crus ou déshydratés à basse température (41°C au maximum).

 

À la pause du midi, et parce que l’esprit de ce salon était aussi basé sur la convivialité et l’échange d’expérience, nous avons partagé notre table avec la sympathique salonnaise Caroline Générosi-Herpin, chargée de communication et blogueuse culinaire du blog Gourmicom que nous vous invitions à découvrir ICI

Une fois restaurées, nous avons assisté à la conférence de Marion Kaplan, nutritionniste spécialisée dans la bio-nutrition et auteur de nombreux livres sur le mieux vivre et mieux manger. Dans cette rencontre plus qu’intéressante, Marion Kaplan nous a exposé les vices de « fabrication » de notre mode de nutrition actuel dicté par l’industrie agroalimentaire, si éloigné du régime de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, et nous a offert des pistes, issues de sa propre expérience, pour contourner les dangers de la consommation moderne et se réconcilier avec une alimentation bonne pour notre organisme.

Si vous ne les possédez pas encore, nous vous conseillons de courir consulter ses nombreux ouvrages ! Nous sommes personnellement sorties très interloquées par cette conférence, qui a su attirer notre attention sur nombre de nos maux quotidiens et les mettre en relation avec de mauvaises habitudes de consommation pourtant ancrées dans notre éducation, puisque longtemps présentées à tort comme favorables pour notre santé.

Un vrai électrochoc !

 

Le reste de la journée, nous avons assisté à de nombreuses autres démonstrations culinaires de « cuisine pour tous ». Nous avons par exemple été impressionnées par le talent du jeune Jules Maurel, tout juste 14 ans, qui a entre autre concocté de délicieux cannelés au lait et à la farine de riz, aussi goûtus que des « vrais ».

De même, nous sommes restées sans voix (ou presque) devant la démonstration « crue et vegan » de Rachel Revesi, ambassadrice de la marque Gaia dont nous vous parlions ci-dessus, qui nous a proposé un délicieux « faux-mage » aux noix de cajou, ou encore une impressionnante tarte crue au chocolat et à…. L’avocat ! Non vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un dessert à l’avocat, et pour l’avoir goûté, nous vous certifions que c’est à tomber, et nous réfléchissons d’ores et déjà à adapter la recette pour vous la proposer en atelier.

 

Enfin, pour clôturer cette journée, nous avons pu assister à la démonstration d’Eva-Claire Pasquier, coach en nutrition santé et auteur reconnue de cuisine sans gluten, sans lait, sans œufs, 100%végétale, et autres recettes détox. Elle proposait ce jour là deux recettes de pancakes 100% végétales, une salée (farines de riz et pois chiches) délicieusement parfumée aux herbes de provence, et une autre sucrée, (farines de châtaigne et riz), au lait de noisette et à la pomme. Encore une fois, et ce fut le cas pour l’ensemble de la journée, nous avons été étonnées par la simplicité des recettes proposés, aux antipodes de l’image compliquée et prise de tête que l’on peut parfois avoir de la cuisine “sans”.

 

Depuis notre sortie, les papilles comblées et l’estomac (plus que) plein, nous avons d’ailleurs la conviction qu’il est aujourd’hui nécessaire de travailler à créer une cuisine « pour tous », fédératrice, et non réservée à une petite catégorie isolée socialement et gustativement.

 

C’est donc la tête pleine d’idées que nous sommes revenues de cette première édition du Salon des Allergies Alimentaires, confortées dans notre envie de proposer des ateliers permettant de découvrir cette nouvelle forme de cuisine et d’alimentation, saine, gourmande et bonne pour tous!

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *